L’expérience studio…?

 

“C’est impressionnant au début, mais au bout d’un temps… on s’y fait !”                                                                | Caroline choriste LGS -SOPRANO

 

« Beaucoup de choristes n’avaient jamais, jamais mis les pieds dans un studio d’enregistrement. On arrive le matin, c’est tôt, les lieux sont impressionnants… Les gens se demandent: “comment on va faire !? Ca y est on est dedans, on est comme dans un film…!”

Dans un premier temps il faut appréhender l’espace, s’approprier la cabine où on va chanter, en faisant des exercices, en travaillant la respiration… Et ensuite, selon ce qu’il y a à faire, on va passer par pupitre : Soprano, alti, ténor et basses. Ca créé un ensemble vocal harmonisé, ou à l’unisson. »                                                                | Kristaa, Directrice artistique et cheffe de choeur

“J’ai eu beaucoup de plaisir à travailler dans la précision et dans cette générosité. Le fait d’être perfectionnistes me fait particulièrement apprécier ce travail. C’était surtout un effort de concentration pour tenter de fournir le résultat attendu, de fournir beaucoup de joie dans nos voix.”                                                                                         | Leslie -choriste LGS -SOPRANO

 

“ En 3 mots? Génial. Concentration. Et… Bonheur! ”            | Leslie -choriste LGS -SOPRANO

 

 

Le travail de la direction artistique…?

 

La façon de travailler de Kristaa, en 1 mot? Haha, aucune hésitation: la rigueur (rire!)”                                                    | Ery -compositeur et soliste

 

“Le travail de la direction artistique était nickel, comme d’hab d’ailleurs.”                                                                    | Leslie -choriste LGS -SOPRANO

 

“Enregistrer cet EP, ça impliquait pour moi de très bien connaître les chanteurs. Car chaque chanteur est différent.                                                                               C’est comme ça que j’ai choisi les chanteurs pour chaque chanson : ‘Est-ce que ces voix, elles peuvent bien s’allier?’

Donc sur une phrase, on va s’y prendre 4, 5, 6, 7 fois, pour obtenir un très joli son : c’est à dire un son homogène et compacte.                                                         Et ça, c’est très difficile. C’est très spécifique au Gospel, aussi. Ca représente de la masse vocale : il faut que le son soit bien maîtrisé au même instant.”                                 | Kristaa, Directrice artistique et cheffe de choeur

 

« Quand Kristaa nous a fait répéter plusieurs fois cette phrase jusqu’à obtenir la couleur souhaitée… quelle belle surprise : ce son rond, profond et puissant !

 

On avait l’impression d’être des vraies ‘ricaines qui se la pètent ! (rire!) “                                                                | Leslie -choriste LGS -SOPRANO

 

“Le 2e morceau, c’est un morceau traditionnel. Il me fallait des voix amples et bien Gospel, qui sonnent dans un spectre très large pour que le morceau ait la bonne couleur.

 

 

Alors que pour le 3e morceau, j’avais envie de donner des connotations africaines, de la racine. Donc je ne voulais que des voix a-capella et de la percussion.

C’est un travail encore très différent : La base rythmique, c’est une masse d’homme qui ne fait que des onomatopées, comme si on entendait une litanie, répétée et répétée.

 

A-Capella, pour les chanteurs, c’est : pas de repères, c’est eux la musique : ils doivent porter le morceau totalement et donner toute la couleur. Ils doivent l’avoir en eux.           C’est vraiment pas évident et je tire mon chapeau aux choristes parce qu’ils sont pleins de courage et de bonne volonté, et on y arrive.”                                                    | Kristaa, Directrice artistique et cheffe de choeur

 

Le travail des ingénieurs studio

“L’objectif c’est d’avoir du vrai Live, des vraies prises spontanées, avec les bonnes sonorités dès le départ. Donc le premier jour, il faut beaucoup de temps pour faire tous les réglages par les techniciens, pour avoir directement les bonnes couleurs. Il faut retirer les peaux pour la batterie, par exemple, pour éviter au maximum de rectifier et re-toucher à l’ordinateur après.”                                                                                                | Kristaa, Directrice artistique et cheffe de choeur

“Pour les ingé-son, ça n’a pas dû être facile ! Il y avait vraiment beaucoup d’instruments, beaucoup de voix… beaucoup de matière.                                                             Et puis, avec Kristaa, ça doit se faire de manière collégiale, il fallait que chacun émette son jugement à chaque fois, donc pour eux, ça n’a pas dû être facile…!”      | Ery -compositeur et soliste

 

“La personne qui a géré tout le matériel et les enregistrements au studio avait l’air au top du top, et contente.

 

C’était très enrichissant d’avoir les retours de personnes qui baignent à longueur de temps dans la musique, mais sous un autre angle que notre cheffe de chœur.”                |Leslie -choriste LGS -SOPRANO

 

Le travail des choristes

“Un moment qui m’a marqué? Et bien pour moi c’était le fait d’avoir une expérience en studio avec des choristes. C’était un moment de partage, de rires… Pour moi, on était tous pareil, au même niveau, il y a vraiment eu un partage de connaissances.”                                                  |Ery -compositeur et soliste

  

0 179